Travelzik_SunnO)))

Sunn 0)): Le soleil bourdonne à la Terre

19 03

En ce jeudi soir de mars, l’Autre Canal de Nancy accueille le corps sonore du bourdon, le groupe de drone nord-américain Sunn 0))). Je suis arrivé en avance de cinq minutes de l’horaire annoncé, le hall d’accueil et calme, la salle est vide de public, seuls deux techniciens peaufinent de câbler les retours de scène. La chouette opportunité d’une rencontre et d’un échange vibrant avec le réalisateur et plasticien Gille Paté est alors possible, je me sens moins seul, c’est comme la rencontre avec un nouveau demi grand frère. Une faille temporelle, et la salle est déjà comble, plus vite qu’un éclair de silence.

L’Autre Canal projette d’abord le « corps Sonore », Captures Productions, un documentaire sur le drone, un film qui donne le ton, et ne refile pas du tout le bourdon. L’histoire de cette musique est issue des chants chamaniques, des rituels traditionnels et religieux. Elle donne un certain fond à plusieurs projets musicaux, comme Earth, The Melvins et Sunn 0))) entre autres.

SunnO)))¬travelzik

L’espace est vaste, lisse et ouvre une nouvelle perspective de béton, chère au modèle de salles contemporaines. Les sonorités jaillissent et commencent leur course dans l’espace entre les corps des spectateurs qui absorbent une partie des ondes de fréquences. Le Golem Mécanique ouvre la performance électro-acoustique. L’espace sonne dépouillé de rythme, de mélodie et de toute progression harmonique, le son résonne un minimalisme absolu. La musique fait parler les fantômes du lieu, et nous donne l’impression de dialoguer avec les angles morts qui claquent autour et dedans, comme un voyage immobile.

Le public est debout, mais je ne peux résister à l’idée de supporter le poids de mon corps, et l’allonge à même le sol. Le son s’étend, s’étale, résonne partout autour, alors que le froid du béton se réchauffe déjà au contact des vibrations.

Le temps s’arrête. C’est une toute nouvelle histoire. On sort de l’intellectuel et on entre dans le monde sensible. Ce n’est pas un hasard si certains chamans utilisent des fréquences sonores vibratoires pour guérir certains maux. Le corps est en résonance. Il est le corps de la performance.

SunnO)))-travelzik

L’expérience est intense, ce ne sont pas juste mes oreilles, mais bien tous les membres de mon corps qui résonnent et participent à absorber les vibrations jouées. Le public devient alors un apprenti acousticien et physicien à la fois. Une autre perspective est ici proposée, de vivre le son par la perception physique du corps. Le drone est une loupe pour regarder des détails dans la masse. Le corps entier est sollicité pour vivre l’expérience complète.

travelzik-SunnO)))

Le groupe Sunn 0))) livre une performance live totalement différente de celle dont le public rock a l’habitude. Il immerge les spectateurs dans une expérience unique, comme de participer à un rituel en recevant le son, le tout en se rapprochant du bruit blanc absolu, un petit peu plus différemment à chaque performance.

Le documentaire Corps Sonore accompagnera la tournée de Sunn 0))) 2019.

Gilles Paté, plasticien, réalise en 2003 un documentaire sur la culture des sound systems antillais : Sound system créole. De 2005 à 2013, il crée plusieurs vidéos expérimentales sur des musiques de Pan Sonic, Lung sh, Women, en collaboration avec des compositeurs de musique contemporaine (Illuminations avec Jean Yves Colliaux, 2008). Membre du collectif Ne Pas Plier, il enseigne les arts visuels à l’Ecole d’Architecture de Versailles.

Sunn O))) (US) • drone metal exp • « La Traversée du drone » (Etages de gains multiples) + Golem Mécanique (FR) • voix / k7 / larsens / bourdons

crédit photos : ©Nathan Roux

Arnauld Labadie